Loading...

Panasonic Lumix GH5, les premières images


Après des heures de lecture, de recherches et de visionnages, nous avons acheté un GH4, une semaine avant de partir pour un voyage au Japon. C’était un pari un peu fou que de partir là-bas, avec l’espoir de ramener de belles images sans même connaitre ce nouveau boitier. Il est venu bousculer les habitudes que l’on avait avec nos Nikon. La prise en main, les fonctionnalités, la navigation dans le menu, et pourtant, ce fut l’un des meilleurs investissements que l’on ait fait.

Pourquoi ? Parce que le GH4 nous a permis de réaliser les images que l’on avait en tête depuis longtemps, de gagner en qualité et de réaliser notre vidéo Fracture (Japon), par la suite Expédition (Gaspésie) et Contrastes (Hawaii).


Depuis, certaines portes se sont ouvertes, notamment chez Panasonic ! Depuis maintenant un mois, nous sommes devenus ambassadeurs photo/vidéo de la marque pour la partie Amérique du Nord. Une immense récompense pour nous, passionnés des images que nous sommes, mais aussi pour notre travail. Cette collaboration consiste à créer du contenu mais aussi à partager ici nos impressions, des conseils, des astuces. Voilà déjà plusieurs semaines que nous avons troqué notre GH4 pour le GH5, le tout nouveau de la gamme Lumix de Panasonic. Nous avons réalisé nos premiers tests dans le vif du sujet, et dans une ville qui ne laisse pas de répit : New York !

Premières impressions


Elles sont très bonnes, le GH5 est légèrement plus lourd que le GH4 (569 g contre 725 g), plus imposant, plus sérieux et plus robuste. On ne perd pas ses habitudes et l’on s’y retrouve très vite. Mais pourquoi le GH5 nous a tant attirés ?

  1. La stabilisation interne au boitier
  2. Enregistrement en 4K 10bit (+ de possibilités en terme de colorisation)
  3. Filmer en “slow motion” 4K grâce au 60 fps
  4. Filmer en super “slow motion” Full HD grâce au 180 fps
  5. La tropicalisation du boitier (+ rassurant en cas pluie/température extrêmes)

Bien sûr, il y a tout un tas d’autres nouvelles fonctionnalités intéressantes comme le double port SD, l’écran plus grand, le nouvel autofocus, l’alternance de focus, ou encore le mode anamorphique (que nous allons bientôt utiliser).

La deuxième grande surprise est la qualité photo pour ce format-là, le déclenchement est très agréable (ultra silencieux) et le résultat est assez surprenant. Plutôt que de rentrer dans des explications techniques, voici quelques-unes de nos premières photos.

En termes d’objectifs, nous ne voulions pas nous éparpiller c’est pourquoi nous avons gardé notre Lumix 20mm f1.7 et opté pour le Lumix Leica 42.5mm f1.2 mais nous allons très certainement évoluer/échanger dans les semaines à venir.

Extrait Photos – Avant/Après


 20mm | 200 ISO | 1/8000 s | f/1.7
 20mm | 200 ISO | 1/8000 s | f/1.7
 20mm | 200 ISO | 1/6400 s | f/2.2
 20mm | 200 ISO | 1/1600 s | f/1.7
 20mm | 200 ISO | 1/250 s | f/1.7
 Lumix 20mm | 200 ISO | 1/1600 s | f/1.7

Comparatif


GH4 vs GH5 ? Rien ne vaut un test pour voir la différence dans la gestion de la balance des blancs (en mode auto), de la qualité d’image en 96 fps (images par seconde) ainsi que la stabilisation interne du boitier.


Si vous avez des questions sur notre équipement, sur un sujet qu’il serait intéressant d’aborder ici, ou si vous voulez simplement discuter photo/vidéo, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire.

Comments(0)

Leave a Comment